Comment gérer le deuil avec un enfant TDAH ?

08/05/2018

Beaucoup de gens ont du mal à faire face à la mort et au chagrin. Pour certains enfants atteints de TDAH cela peut être particulièrement difficile. Ils peuvent avoir de la difficulté à gérer les sentiments intenses et les situations nouvelles qui viennent souvent avec le deuil.

Voici les difficultés auxquelles les enfants atteints de TDAH peuvent faire face lorsqu'ils doivent composer avec la mort, et la façon d'aider votre enfant à surmonter ces moments de deuil.


TDAH et difficulté à voir la situation dans son entier

La plupart des enfants atteints de TDAH ont des problèmes de fonctionnement exécutif . Pour cette raison, ils peuvent avoir du mal à voir au-delà de leurs pensées et expériences immédiates. Ils peuvent ne pas saisir toute la situation ou comprendre comment d'autres personnes sont impliquées ou affectées.

Par exemple, il ne leur viendrait peut-être pas à l'idée que la mort de grand-mère signifie que maman a perdu sa mère et que cela pourrait être bouleversant pour elle.

Les enfants atteints de TDAH peuvent aussi être pris au dépourvu dans les détails de ce qui se passe. Ils peuvent se concentrer sur des choses futile (comme qui dormira à la maison le soir et pourquoi il doit prêter sa chambre) et paraître insensibles, ce qui n'est pas nécessairement le cas.

Émotions intenses et faire face au chagrin

Beaucoup d'enfants atteints de TDAH ont du mal à gérer leurs émotions. La raison est qu'ils ressentent souvent les émotions plus intensément que les autres enfants.

Le chagrin est une émotion unique et intense. Et c'est souvent mélangé avec d'autres émotions difficiles telles que la peur, la culpabilité, l'inquiétude, la colère et l'anxiété. Les enfants peuvent ne pas savoir ce qu'ils ressentent, ou ce qu'ils «devraient» ressentir, quand quelqu'un meurt. Rien que cela peut les rendre anxieux.

Alors que les enfants atteints de TDAH peuvent ressentir rapidement de fortes émotions, ils sont souvent lents à les dépasser. Cela peut prendre plus longtemps que les autres enfants pour accpeter la mort.

Hyperfocus et faire face au chagrin

Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir des difficultés à se concentrer en général. Mais ils peuvent aussi devenir hyper focalisés sur certaines choses. Un enfant atteint de TDAH peut se fixer sur une seule idée et ne pas la lâcher ou devenir obsédé par un événement entier.

Dans une situation de deuil, un enfant peut poser des questions sans fin sur la façon dont la personne est décédée, par exemple. Ou il peut demander à propos d'un détail encore et encore, comme exactement où la personne était quand il est mort. Il peut y avoir un million de choses qui se passent autour de lui, mais il ne peut pas arrêter de se concentrer sur une seule chose.

Impulsivité et faire face au chagrin

L'impulsivité est l'un des principaux traits du TDAH . Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir du mal à contrôler leurs actions, y compris ce qu'ils disent. Les enfants qui n'ont pas de TDAH peuvent généralement faire une pause pendant une seconde pour voir si ce qu'ils disent est approprié. Mais les enfants atteints de TDAH ont tendance à faire éclater les choses sans réfléchir. Même s'il sait que ce ne sont pas des choses appropriées à dire fort, il peut manquer de contrôle pour les garder en lui.

Il peut aussi être impulsif dans ses actions. Par exemple, peut-être dans votre famille, il n'est pas acceptable de toucher le cercueil, mais s'il est très curieux ou a un désir émotif de le faire, il peut ne pas être capable de s'empêcher de le toucher.

Les enfants impulsifs ont souvent des ennuis à cause de leur comportement. Après coup, ils se sentent souvent mal à propos de ce qu'ils ont fait, ou tout simplement en colère contre eux même. Quand cela arrive pendant une situation de deuil, cela peut être très douloureux et bouleversant pour eux..

Difficulté avec la pensée flexible et faire face au deuil

Les enfants atteints de TDAH ont souvent du mal à avoir une pensée est flexible. Ils ont du mal à «changer de position» ou à s'adapter lorsque les situations changent.

Un décès dans la famille perturbe souvent les plans. Des vacances peuvent devoir être annulées, un voyage au zoo remis à plus tard ou l'annulation d'un tournoi de football qu'ils attendaient avec impatience.

Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir du mal à s'adapter au changement brutal des plans. Ils peuvent devenir excessivement en colère, déçus ou anxieux parce que ce qu'ils s'attendaient à ce qu'il arrive n'arrive plus. Prendre le temps de vraiment les entendre et expliquer pourquoi ce changement de plan doit se produire peut souvent améliorer cette situation.

Vitesse de traitement lente et faire face au chagrin

Certains enfants atteints du TDAH peuvent également avoir une vitesse de traitement lente . Au lieu de poser des questions sans fin ou de se focaliser sur quelque chose, ils peuvent simplement avoir du mal à traiter l'évènement qui se passe.

Ils peuvent ne pas parler facilement de leurs sentiments ou des événements entourant une perte. Et cela peut leur prendre un certain temps pour traverser différentes étapes de chagrin. Longtemps après que d'autres membres de la famille ont dépassé la mort elle-même, ces enfants peuvent sembler avoir du mal à «s'en remettre». Mais en fait, ils n'ont peut-être même pas commencé le processus.

Comment aider votre enfant atteint de TDAH à faire face au deuil

Dans les situations de deuil, vous pouvez avoir vos propres émotions difficiles à gérer. Vous pouvez également être tiré dans de nombreuses directions, en prenant soin des gens autour de vous ou à gérer les choses à faire.
La gestion des émotions intenses et le comportement impulsif de votre enfant peut être plus difficile que d'habitude dans des moments comme celui-ci.

Voici quelques moyens pour l'aider à se contrôler et à faire face à la mort et au chagrin.

  • * Dites-lui à quoi s'attendre dans les jours qui vont venir. Laisser votre enfant savoir à quoi s'attendre lors des événements peut l'aider à faire face plus facilement.


  • * Parlez avec empathie, et essayez de ne pas juger.

  • * Remarquez et récompensez le comportement positif.


  • * Maintenir les horaires et les routines aussi bien que vous le pouvez.


Il est naturel que les enfants éprouvent de l'anxiété ou de la tristesse lorsqu'ils doivent composer avec la mort et le chagrin. Mais les enfants atteints de TDAH sont plus à risque de souffrir d'anxiété clinique et de dépression. Renseignez-vous sur les changements de comportement qui pourraient signaler la dépression chez les enfants afin d'être prêt au besoin.


Amicalement,

Lily







Source : understood.org