Le chemin vers ma nouvelle vie ...

12/03/2018

Une fois que le deuil est fait, il est temps de réfléchir à nouveau à son avenir. Souvent le handicap de notre/nos enfants(s) devient un frein dans nos projets. 
Le travail pour lequel on a investi beaucoup de temps et d'études ne nous correspond plus. Les horaires deviennent vite insupportables pour gérer le planning de toute la famille. Entre les rdv médicaux et le suivi des professionnels, on devient vite débordé.

La fatigue aussi commence vraiment à se faire ressentir. Une fois le diagnostique posé et encaissé on fait en général un espèce de burn out. Car à force d'avoir pris sur nous pendant tant d'années, c'est le moment où la pression redescend et où on a besoin de se recentrer sur sa famille. 

Alors un conseil : prenez le ce temps


N'ayez pas honte ou ne culpabilisez pas. Prenez le temps qu'il vous faut pour vous reconstruire, pour reconstruire votre foyer après la tempête de ces derniers mois. Profitez de ce temps aussi pour trouver votre nouvelle voie.


Un aménagement d'horaires ? Une nouvelle carrière ? Une pause pour présence parentale ? Un arrêt définitif de votre travail ? Une aide extérieure ? L'envie de faire l'instruction en famille ? 

Bref, trouvez votre chemin afin de vous sentir apaisé et de continuer à vous battre pour les années à venir. Bien évidement la route sera très longue et semée d’embûches. Mais si déjà vous connaissez votre cap, il sera plus facile de le tenir malgré les obstacles. 


J'ai moi même mis du temps à le trouver. J'ai finalement opté d'allier mes connaissances en tant que Directrice Commerciale et mon envie d'aider les familles comme la notre. 
J'ai donc créé une boutique de vente d'objets facilitant le quotidien de nos enfants différents. Vous trouverez dessus tout le nécessaire pour les aider et pour vous aider aussi. 
N'hésitez pas à y faire un petit tour : https://www.lemondedutdah.fr

Je peux maintenant gérer ma vie personnelle et ma vie professionnelle comme bon me semble et mettre ma priorité sur mes enfants.

Des fois il en faut peu. Rien qu'une aide pour le ménage, ou une répartition des corvées familiales pourrait déjà vous soulager.

Alors prête à remettre le pied à l'étrier ? Prête à vous lancer dans votre nouvelle vie ? Expliquez moi tout je serais ravie de vous lire aussi.


Amicalement,

Lily