Les autres thérapies possibles adaptées au TDAH

21/09/2018

La médication (le méthylphénidate) est un outil précieux pour gérer les principaux symptômes du trouble déficitaire de l'attention, mais ce n'est pas la seule option de traitement disponible. 

Certaines thérapies alternatives impliquent des changements de nutrition et de mode de vie, tandis que d'autres utilisent la technologie pour former le cerveau à plus de concentration et moins d'impulsivité. Pour beaucoup de médecin, le meilleur traitement comprend plusieurs approches. 

Il est impossible de prédire à l'avance si une thérapie ou un médicament est préférable au cas de votre enfant. Il est essentiel de surveiller les symptômes pour savoir ce qui fonctionne - et d'être ouvert à une variété de changements dans la nutrition, l'exercice, les habitudes de sommeil et plus encore. 

Nous avons vu dans l'article précédent : Les compléments alimentaires adaptés au TDAH (cliquez ici pour le lire), l'importance d'une bonne alimentation, d'un sommeil réparateur ainsi que d'une bonne supplémentation afin de soulager certains symptômes du TDAH.

Nous allons voir maintenant les différentes thérapies possibles pour aider à gérer au quotidien le TDAH.


Thérapie comportementale

La thérapie comportementale est une stratégie disciplinaire structurée qui vise à enseigner aux enfants de nouvelles façons de se comporter en récompensant le comportement souhaité, par exemple en suivant les instructions, et en éliminant les actions indésirables, telles que les colères ou l'opposition.

La thérapie comportementale devrait être la première ligne de traitement pour les enfants de moins de cinq ans. Cela peut aussi être efficace pour les enfants plus âgés.
La plus connus pour le TDAH et qui a de très bons résultats est la Méthode Barkley qui est une méthode d'éducation positive, basée sur la récompense de la bonne action et la non réaction face aux mauvaises actions. 
Je vous conseille d'ailleurs ce livre pour avoir une première approche : 

https://www.amazon.fr/gp/product/2738119697?ie=UTF8&tag=lemondedutdah-21&camp=1642&linkCode=xm2&creativeASIN=2738119697

Ensuite pour se perfectionner il faudra s'inscrire dans un groupe d'apprentissage à la méthode Barkley, enseigné dans la plupart des grand centres de troubles des apprentissage. Cela se passe en groupe de parents et se déroule sur plusieurs mois à raison d'1 ou 2 séances par mois.


Thérapie cognitivo - comportementale ou TCC

La thérapie cognitivo- comportementale (souvent appelée TCC) est une forme de psychothérapie qui met l'accent sur l'importance des pensées sous-jacentes pour déterminer comment nous nous sentons et comment nous agissons. 

Les spécialistes de la TCC travaillent avec les patients pour les aider à découvrir, à approfondir et modifier leurs propres schémas de pensée et leurs réactions : ce sont elles qui déterminent nos perceptions et nos comportements. 

Elle est pratiqué par les neuropsychologue, certains psychologue et pédopsychiatre. 
Cette thérapie donnera des outils et astuces à l'enfant afin de gérer telle ou telle situation. Bien évidement il faut que l'enfant soit suffisamment grand pour comprendre ce qu'on lui enseigne et qu'il puisse le réutiliser tout seul dans sa vie de tous les jours.

L'utilisation de la thérapie cognitive et comportementale offre aux enfants TDAH une perspective précieuse, qui contribue à améliorer leur qualité de vie et à mieux gérer leur stress et angoisse, notamment dans des situations difficiles où il faut résoudre des problèmes.


L'exercice

Un avantage bien connu de l'exercice est l'augmentation des endorphines, ce qui peut améliorer l'humeur. L'exercice augmente également les niveaux de dopamine, de noradrénaline et de sérotonine dans le cerveau, ce qui augmente la concentration et l'attention.

Marcher ou faire du vélo pendant 30 minutes quatre fois par semaine doit être le minimum à pratiquer pour un enfant avec un TDAH.
Une autre solution est d'inscrire l'enfant dans un club de sport, ce qui pourra l'aider à dépenser toute son énergie et aussi entretenir ses relations sociales.


Programmes de formation cérébrale

Les logiciels, tels que Cogmed , peuvent améliorer la mémoire de travail - la capacité à garder des informations dans votre esprit suffisamment longtemps pour atteindre un objectif (comme de vous souvenir d'un numéro de téléphone suffisamment longtemps pour le recomposer). 

D'autres programmes d'entraînement cérébral peuvent réduire l'impulsivité et accroître l'attention. Ces programmes ressemblent à des jeux vidéo, mais sont conçus pour exercer des fonctions cérébrales qui ne fonctionnent pas à leur niveau optimal.


Se "mettre au vert"

Des études ont montré que 20 minutes par jour dans la nature peuvent améliorer certains symptômes du TDAH. 

Ces moments, en communion avec la nature, sont particulièrement efficaces pour aider les enfants à se remettre d'une fatigue d'attention, qui survient après une longue journée scolaire. Le jardinage, une ballade dans les bois, promener le chien dans le parc ... etc sont de bons moyens d'intégrer cette "mise au vert" dans la journée.


Neurofeedback

Le neurofeedback est le nom donné au biofeedback EEG (électroencéphalographique ). c'est une technologie de pointe qui peut aider à gérer les symptômes du TDAH. 

Le neurofeedback un entrainement au cours duquel un individu apprend à modifier son fonctionnement cérébral par l'utilisation, en temps réel, d'informations provenant des signaux électriques de son cerveau.
Objectif : normaliser l'activité cérébrale ou en augmenter son efficacité.

Au cours d'une séance, le patient enfile un bonnet doublé d'électrode et est invité à effectuer des tâches cognitives complexes.

Les séances sont brèves (30 minutes) et sans douleur, mais coûteuses. Un traitement peut aller de 2 000 à 5 000 euros.


La pleine conscience

La pleine conscience est une pratique qui aide à gérer le stress, à développer des émotions positives et à renforcer les compétences d'autorégulation. 

Cela implique une méditation silencieuse et une prise de conscience au cours des activités quotidiennes - en d'autres termes, être connecté dans le moment présent. 

Dans une étude, l'entraînement à la pleine conscience a amélioré l'attention et réduit les symptômes d'anxiété et de trouble de l'humeur chez les adultes et les adolescents atteints de TDAH. Les jeunes enfants ne pourront le pratiquer mais une initiation au yoga peut déjà être bénéfique et devenir une ouverture vers la pleine conscience une fois plus grand.



Je vous mets à nouveau le lien vers la bibliothèque essentielle du TDAH. Vous y trouverez des livres pouvant vous éclairez sur les différentes thérapies que j'ai détaillées : 

https://www.lemondedutdah.fr/la-bibliotheque-du-tdah.html


J'espère que cet article vous a plu et qu'il vous a éclairé sur les thérapies pouvant aider dans la gestion du TDAH au quotidien.


Amicalement,


Lily
Le Monde du TDAH








Source : Additude, allodocteur